Hallobeth à Lantin (resuite !)

31-10-2008
Hallobeth refuse de parler !
Le procès d’Hallobeth risque d’être difficile ! Souvenez-vous, la misérable avait été appréhendée dans le poulailler de Madame Germaine Binamé – Poyon. Elle y avait déjà massacré deux pauvres volatiles et était sur le point de saccager le dit poulailler quand les inspecteurs d’Annita Duflair ont fait irruption. Dieu merci, la volaille a échappé, mais de peu, à la folie furieuse de la sorcière.
Après son incarcération, elle a été livrée aux récriminations des habitants ; elle n’a toutefois proféré aucune parole, décidément cette femme est d’un caractère trempé !
Elle sera entendue (mais parions qu’elle restera muette !) et jugée ce samedi 8 novembre à 18 h 30. Au départ du fort qu’elle aura réintégré depuis peu, elle sera traînée dans les rues du village : les rues du Fort, du Flot, du Brouck, de Cheratte, de Liège, Vandensande, Joseph Martin et retour au fort.
Les accusateurs seront nombreux pour l’escorter et donner des preuves de sa félonie. Les histoires contées et les diverses haltes rafraîchissantes les réjouiront tout au long du parcours. Des indiscrétions nous ont fait entendre que la sorcière sera condamnée et brûlée sur le coup de 21 h. Ensuite plus rien ne pourra empêcher les participants de laisser exploser leur joie. Par les souterrains hantés et superbement décorés, ils rejoindront la salle de rassemblement où victuailles et boissons ensorceleuses, mais néanmoins délicieuses, les rassasieront.
Avis donc à tous les amateurs de bonne humeur et de liesse, rendez-vous au fort de Lantin, les organisateurs nous ont assuré que la participation au cortège et l’entrée des souterrains sont gratuites.
2 commentaires

Hallobeth à Lantin (suite)

23-10-2008
Hallobeth écrouée à Lantin
Nous avons pu recueillir de nouveaux témoignages qui confirment les dires de la commissaire Annita Duflair,Hallobeth à savoir que c’est bien la fameuse sorcière qui est responsable de tous les ennuis des habitants de Lantin.
Léona Padebol nous raconte : « Je vous avais bien dit, hein que j’aurais raison. Le petit Giles KichouleDidine s’est remis à parler, pas beaucoup hein, mais c’est toujours ça ! I paraît qu’il aurait dit à sa mère que c’était Hallobeth qui l’avait èmacralé, qu’i n’savait plus bouger. I n’en est pas encore remis ! C’est i pas malheureux pour la pauvre , elle n’a pas assez de ses deux yeux pour pleurer !
Didine Kichoule elle-même nous raconte : « J’ai été toute maquée quand il a revenu, t’aurais dit une sôlèie, je n’ai pas pu avoir une parole hors de lui. Ce n’est qu’au matin qu’i m’a dit que c’était Hallobeth qui s’avait foutu de lui avec tant de crapulerie qu’il a pris sogne et qu’il est resté sur place comme s’il avait été repiqué! »
Vicky Piette-Tossoukella nous a aussi rappelé la disparition de ses effets personnels. « Mon parapluie et mon loquet, je peux faire une croix dessus. Mais y a pas que ça : tout change de place dans ma maison. Mon porte-monnaie qui avait disparu aussi, je l’ai retrouvé dans mon frigo, l’à manger du chat dans ma garde-robe, moi qui ne perds jamais rien, je ne trouve plus mes pantoufles et toutes sortes d’autres affaires. »
Bertine Kessourde ne se remet pas de ses émotions. Elle se tracasse pour son chien qui est devenu fou et elle dit qu’elle entend les coqs chanter en pleine nuit ! « Moi qui n’entends goutte, je n’entends même pas les ambulances et la police, même pas l’hélicoptère quand c’est qu’i viennent à la prison, alors, je vous demande un peu, hein Môssieur, comment-est-ce que j’entends ces coqs-là ? »
Noldine Hapeur se souvient de sa grosse frayeur l’année passée ; elle nous a dit : « Je sais bien de quoi est-ce qu’elle est capable, cette macrale, je suis sûre que c’est elle qui fait enrager mes voisines. C’est i pas malheureux de vivre des affaires pareilles. »
Noldine Hapeur et Léona Padebol avaient toutes deux raison, Hallobeth a été prise en flagrant délit. Les enquêteurs l’ont appréhendée au milieu du poulailler de Germaine Poyon, la veuve de François Binamé et ont réussi à lui passer les menottes. Selon son habitude, elle nie les faits, néanmoins, elle est écrouée au Fort de Lantin.
Dès le 20 octobre, impuissante, elle sera livrée aux huées des habitants dans divers endroits du village jusqu’à son jugement le 8 novembre 2008 à 18 h 30.
Pol Gazette

10 commentaires

Hallobeth à Lantin !!!

23-10-2008

Hallobeth
est née de l'imagination d'une poignée d'irréductibles... 
et, maintenant, elle s'impose petit à petit comme figure de proue du folklore local


Je vous propose de suivre les
mésaventures des gens du village recueillies par notre envoyé spécial Pol Gazette

Nouveau remous à Lantin

En ce début octobre 2008,
Léona Padebol nous confie : « C’est encore elle, hein Môssieur, ça pour sûr, je vous le dis moi ! Elle recommence encore à faire des siennes. C’est y pas malheureux, c’est toutes les années pareil ! Et vous me le redirez que j’ai raison, attendez de voir.
Vicky Piette-Tossoukella, qui habite plus bas que chez moi, elle n’a jamais au grand jamais changé ses affaires de place depuis des années et des rasannées et pourtant elle ne les retrouve plus. Voilà huit jours qu’elle regarde après son parapluie, et avec le temps qui fait, hein Môssieur, on en a bien besoin ! Le loquet de sa cahute de jardin n’est plus là non plus, c’est pas qu’elle cache des trésors là-dedans, mais elle aime bien de renfermer ses affaires.
Et
Bertine Kessourde, vous vous rappelez bien d’elle hein, que tu peux tirer le canon à côté d’elle qu’elle ne bouge pas, et bien elle a encore entendu des drôles de bruits et son chien, qui est toujours si binamé, i n’arrête pas de hawer et il a l’air tout kipicî. I tournique à toutes les fois que les cloches de l’église se mettent à sonner. Et maintenant, elles sonnent toutes les demi-heures, alors t’imagines la pauve biesse, elle va tomber djus de ses pattes.

Et le gamin de la petite
Didine Kichoule donc, en voilà un qui est tout pété. À c’qu’i paraît qu’il a vu une noire femme, et depuis i n’dit pus rin, il est là, avec sa bouche å lådge et ses yeux qui brotchent hors de sa tête ! C’est comment donc encore qui s’appelle ?… Ah oui, Giles. C’est pas que je veux dire du mal des gens hein, mais lui qui est déjà un peu èstèné, maintenant, on dirait Djiles l’èwaré ! Pauve Didine va, elle en voit sais-tu de toutes les sortes avec son garnement. »

Nous avons beau tenté d’avoir plus d’information quant à « la » responsable de tous ces malheurs, mais
Léona Padebol n’a rien ajouté et s’est retranchée dans sa cuisine. Mais gageons que c’est encore Hallobeth, cette satanée sorcière qui, décidément, ne renonce jamais à se venger des gens du village.

Nous avons pu joindre la commissaire
Annita Duflair, qui nous a d’ailleurs confirmé avoir dépêché ses deux meilleurs inspecteurs, Séraphin Limier et Arthur Lafouille sur place pour mener une nouvelle enquête.

Dans le village, on parle déjà d’un procès qui se déroulerait le
8 novembre.

La suite de l’affaire lors de notre prochain tirage.

11 commentaires
Annie Dockier
4100 Boncelles